Your address will show here +12 34 56 78

Pourquoi mesurer les performances énergétiques ?

Les mauvais réglages et les dysfonctionnements courants ont un très fort impact sur la consommation énergétique des bâtiments. Dans les bâtiments neufs, ils sont responsables en moyenne de 40% de surconsommations par rapport aux objectifs annoncés avant travaux.

 

Pour éviter ces surconsommations, il faut associer la mesure, la vérification et l’analyse des consommations. Découvrez pourquoi.

Pour un bâtiment BBC de 5 000 m2, 40 % de surconsommations par rapport aux objectifs annoncés avant travaux représentent 10 000 € par an de pertes !

Image Caption

Sara

Experte Ecotropy

Combien consomme mon bâtiment ?

Mesurer les consommations du bâtiment après travaux est un bon moyen de prendre conscience de ses consommations et d’inciter à une utilisation de l’énergie plus sobre.

Les prix des capteurs étant désormais abordables, ils sont aujourd’hui largement répandus sur le marché du bâtiment neuf. D’ailleurs, la RT 2012 impose la mesure de la consommation de 5 usages (chaud, froid, eau chaude, prises électriques, autres).

  • Text Hover
Qu’aurait consommé mon bâtiment sous des conditions de météo et d’usage de référence ?
 

Pour comparer les performances réelles du bâtiment à celles promises avant travaux, il faut aller plus loin et corréler les consommations mesurées à la météo et aux usages du bâtiment. Dans le cadre d’un contrat de garantie des performances ou d’une certification « HQE exploitation » par exemple, la mesure et la vérification des performances énergétiques des bâtiments, tel que prescrite par l’IPMVP, permet d’évaluer de manière fiable les écarts entre les consommations ciblées et les consommations réelles.

  • Text Hover
A quoi sont dus les écarts entre les performances promises et les performances réelles ?

Pour détecter rapidement des dysfonctionnements et y remédier durablement, il est indispensable d’associer à la mesure et à la vérification une analyse fine qui permettra de comprendre leur origine.

 

Seule la simulation thermique, grâce à un avatar numérique du bâtiment, permet d’analyser en profondeur le fonctionnement de l’enveloppe du bâtiment et de ses installations. Elle permet de comprendre et prévoir l’impact de toute modification avant toute dépense réelle !

A condition qu’elle soit correctement calibrée.  De la même manière qu’on étalonne un capteur, les paramètres d’un modèle numérique doivent être ajustés pour faire correspondre les prévisions du modèle à la réalité.

  • Text Hover
Ecotropy développe des outils pour simplifier la mesure, la vérification et l’analyse grâce à la simulation thermique calibrée.